06 janvier 2009

2 0 0 9

le bonheur existe je l'ai rencontré il était là, debout sur mon palier, tout simple, l'air bête, il attendait j'ai ouvert grande, très grande, la porte c'est alors qu'il s'est dilaté j'ai su que pour lui, tout ce temps, je m'étais apprêtée j'ai su que pour lui, mon espace ne suffirait pas que pour lui, il me fallait pousser les murs soulever les montagnes écarter les nuées et que je le pouvais car de son sourire, si simple, il m'y encourageait alors je l'ai fait et me revoilà, ici, sur ce petit blog où je... [Lire la suite]
Posté par janek à 11:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 novembre 2008

Au cinéma ce soir

Posté par janek à 21:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 juillet 2008

Aujourd'hui

Ingrid Betancourt n'est plus otage. C'est bien, très très bien. Pour autant, ne doutons pas. Quand les images d'aujourd'hui ne collent pas avec celles d'hier. Quand les dires d'aujourd'hui ne correspondent pas avec ceux d'hier. Quand la légende se construit, sous nos yeux, avec notre contribution muette. Dans le film qui se déroule, les figurants que nous sommes, tous anonymes ou presque, à peine vus, entrevus que déjà oubliés et jamais reconnus, ne sont pas payés pour le rôle qu'ils jouent, fondamental cependant : ils ... [Lire la suite]
Posté par janek à 13:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 juin 2008

Au théâtre : Boliloc

Une fois n'est pas coutume, je n'afficherai pas de dessin pour accompagner mon texte. L'occasion s'y prêterait cependant ! Je viens vous parler de "Boliloc", un spectacle de Philippe Genty, dont la dernière représentation avait lieu ce dimanche, au théâtre du Rond-Point. Sujuguée par les images de ce spectacle sans parole ou presque, je veux vous conter mon émerveillement, avant de lire une quelconque critique ou analyse qui risquerait d'infléchir ce que j'ai envie d'écrire. Sur scène, l'ambiance est donnée avant même que le... [Lire la suite]
Posté par janek à 20:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 juin 2008

Aquarelle

Prendre un pinceaudoucement le leverdoucement le plonger Prendre la couleurdoucement la chercherdoucement la mélanger Pour la peindre, elle La fleur Lentement, un à un,ses pétaleslentement, une à une,sa tige et ses feuilles Pour la dire, elle La fleurqui balance au vent La fleuret ses couleursqui chatoientà la lumière du soleil La peindre, elleen aquarelle Elle,un amour d'immortelle.
Posté par janek à 23:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 mai 2008

Les gens

Y'a des gens qui ? Y'a des gens que ? L'enfant ouvre grands les yeux Y'a des gens qui ! Y'a des gens que ! L''adolescent vacille une lueur folle a traversé ses yeux Y'a des gens qui Y'a des gens que Pour observer, le temps manque à l'homme qui regarde, droit dans les yeux Y'a des gens qui... Y'a des gens que... Le vieux hoche la tête baisse les yeux respire puis redresse lentement l'échine et sourit, heureux de vivre et d'espérer encor. Il est, elle est vous êtes, je suis nous sommes des gens qui des gens... [Lire la suite]
Posté par janek à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2008

Des nouvelles fraîches

J'habite Paris et c'est d'ailleurs le titre que j'ai choisi pour ce blog, alors je fais irruption dans cette galerie endormie pour vous donner quelques nouvelles fraîches, des nouvelles parisiennes. Une envie me vient, comme ça, de me transfomer en reporter ! Ce jeudi, à 16h30, quand je suis arrivée à la place de la Nation, elle était vide. Vidée. Des fourgons de gendarmerie en obturaient les grandes avenues qui l'alimentent en étoile. Des badauds commençaient à s'attrouper. "Reculez", "Personne ne passe", les gendarmes faisaient... [Lire la suite]
Posté par janek à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 avril 2008

Absence

Ils marchent, désoeuvrés, dans la ville Ils marchent, esseulés, dans la foule et suivent les gens pressés les gens préoccupés ceux qui savent où ils vont ceux qui savent ce qu'ils font Désoeuvrés, esseulés, ils marchent et rêvent à des ailleurs Désoeuvrés, esseulés, ils déploient en leur for intérieur des gestes des mots des émois Désoeuvrés, esseulés, ils tracent des chemins dans la ville des chemins où tout s'efface des chemins qui les délassent Ils sont là où on ne les attend pas Ils vont,... [Lire la suite]
Posté par janek à 20:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 mars 2008

Dessiner et bloguer

Hier, j'ai continué mon exploration de blogs. Exploratrice de blog, tiens, quel joli métier ça ferait ! J'ai noté dans un petit carnet : "la fonction du blog, pour le débutant et pour le confirmé. Le débutant débute par un blog. Le confirmé prolonge par un blog qui lui permet de retrouver l'âme, la ferveur et la fraîcheur du débutant qu'il veut rester."
Posté par janek à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2008

Blog blog et blog

de blog en blog, je saute, des fois je compte, et un blog et deux blogs et trois blogs et là je bloque, faut arrêter, je débloque ! rien à faire, je recommence et j'entre, sans toc-toc, attirée, de jour comme de nuit, par la lumière de toutes ces vies qui se loquent et se déloquent, j'ai le tournis, je clique, encore et encore, je m'embrase, j'aime, je l'écris, j'embrasse et j'aime, la foule, la solitude et l'infini, je le sais puisque je vous le dis, je flirte avec le paradis.
Posté par janek à 14:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]